Comment faire une piscine en bloc à bancher ?

Les fondations et la dalle de béton

Pour construire une piscine en bloc à bancher, il est essentiel de préparer correctement les fondations et la dalle de béton. Cela garantira la solidité, la durabilité et l'étanchéité de la piscine.

1. Le terrassement et les fondations

La première étape consiste à réaliser le terrassement du terrain. Il s'agit de creuser et de niveler le sol pour préparer le terrain à accueillir les fondations de la piscine. Le terrassement doit être effectué avec soin et précision pour assurer une base solide et bien drainée.

Ensuite, il est nécessaire de couler les fondations de la piscine. Celles-ci sont généralement réalisées en béton armé, un matériau composé de ciment, de sable, de graviers et d'armatures métalliques pour renforcer la structure. Les fondations doivent être suffisamment épaisses et solides pour supporter le poids de la piscine et résister aux pressions exercées par l'eau et le sol.

2. La dalle de béton et l'isolation

Une fois les fondations en place, il faut couler la dalle de béton, qui servira de base pour la construction des murs de la piscine en bloc à bancher. La dalle doit être plane et lisse, et sa surface doit être traitée avec un enduit d'étanchéité pour empêcher l'eau de s'infiltrer dans le sol.

Il est également important de prévoir une isolation pour la dalle de béton. Celle-ci peut être réalisée à l'aide de matériaux isolants, tels que des panneaux de polystyrène ou des plaques de mousse, qui sont placés sous la dalle pour éviter les pertes de chaleur et réduire les coûts de chauffage de la piscine.

3. La pose des treillis et des armatures

Avant de monter les murs de la piscine en bloc à bancher, il est nécessaire de poser des treillis métalliques et des armatures pour renforcer la structure et assurer sa stabilité et sa résistance aux contraintes mécaniques. Les treillis sont disposés sur la dalle de béton, puis les armatures sont fixées aux treillis à l'aide de fil de fer ou de colliers de serrage.

Une fois les treillis et les armatures en place, il est possible de procéder à la construction des murs de la piscine en bloc à bancher. Les blocs sont assemblés les uns sur les autres en les liant avec un mortier spécifique et en respectant un plan de pose précis. Le coffrage et le coulage du béton viennent ensuite finaliser la structure, avant de procéder à la pose du revêtement et à la finition de la piscine.

La maçonnerie et le coffrage

La construction d'une piscine en bloc à bancher implique plusieurs étapes essentielles pour garantir la solidité et la durabilité de l'ouvrage. Parmi celles-ci, on retrouve la maçonnerie, le coffrage et le coulage du béton armé.

1. La pose des blocs à bancher

La première étape consiste à réaliser le terrassement de la zone où sera construite la piscine. Une fois cette opération réalisée, il est nécessaire de préparer les fondations sur lesquelles reposera l'ensemble de la structure. Pour cela, il convient de creuser des tranchées, de poser un lit de gravier et de couler une dalle de béton pour assurer une base solide.

Une fois les fondations réalisées, on procède à la pose des blocs à bancher. Ces éléments de maçonnerie sont constitués de matériau isolant et permettent de réaliser des murs en béton armé. Ils sont disposés les uns sur les autres, en quinconce, pour assurer une meilleure liaison entre eux. Il est essentiel de veiller à l'alignement et au niveau des blocs pour garantir la planéité des parois de la piscine.

2. Le coffrage et les poteaux

Une fois les blocs à bancher posés, il faut procéder au coffrage des murs. Cette étape consiste à assembler des panneaux métalliques autour des blocs pour maintenir le béton lors du coulage. Les panneaux sont fixés à l'aide de serre-joints et doivent être parfaitement alignés pour garantir la planéité des parois.

Parallèlement au coffrage, on installe également les poteaux qui viendront renforcer la structure de la piscine. Pour cela, des armatures métalliques sont insérées dans les angles et les intersections des murs. Ces armatures sont ensuite reliées entre elles par des treillis soudés pour garantir une bonne répartition des efforts et assurer la solidité de l'ensemble.

3. Le coulage du béton armé

Le coulage du béton armé est l'étape cruciale pour la solidité de la piscine en bloc à bancher. Il s'agit de remplir les alvéoles des blocs et les coffrages avec un mélange de ciment, sable, gravier et eau. Ce mélange doit être homogène et présenter une bonne résistance à la compression pour garantir la durabilité de l'ouvrage.

Le béton est généralement acheminé par une toupie et coulé dans les alvéoles des blocs à l'aide d'une pompe. Il est important de veiller à remplir les coffrages de manière uniforme pour éviter la formation de poches d'air et assurer une bonne répartition des charges. Une fois le coulage terminé, il convient d'attendre le séchage complet du béton avant de procéder aux étapes suivantes, telles que l'étanchéité et la pose du revêtement.

L'étanchéité et la finition

La construction d'une piscine en bloc à bancher nécessite une attention particulière à l'étanchéité et à la finition pour assurer la durabilité et le confort de l'ouvrage. Il est essentiel de prendre en compte les différentes étapes de la construction et d'utiliser des matériaux adaptés à chaque phase.

1. L'étanchéité du bassin

Pour garantir l'imperméabilité du bassin, il est recommandé d'utiliser un enduit hydrofuge spécifique pour les piscines, qui empêche l'infiltration de l'eau dans la structure et protège les matériaux contre l'humidité. L'application de cet enduit doit être réalisée sur l'ensemble des parois et du fond du bassin, en plusieurs couches, pour assurer une protection optimale.

Le choix d'un système de drainage efficace est également crucial pour éviter la stagnation de l'eau et prévenir les problèmes d'humidité autour de la piscine. Il est conseillé de mettre en place un caniveau périphérique et de prévoir un système d'évacuation des eaux pluviales.

2. Le revêtement de la piscine

Le revêtement de la piscine a pour objectif d'assurer l'étanchéité du bassin et d'offrir un aspect esthétique agréable. Plusieurs options de revêtement sont disponibles pour les piscines en bloc à bancher, parmi lesquelles :

  • Le liner, une membrane en PVC souple et résistante, facile à installer et à entretenir.
  • Le carrelage, qui offre une grande variété de designs et de textures pour personnaliser l'apparence de la piscine.
  • La peinture spéciale piscine, une solution économique et rapide à mettre en œuvre, mais moins durable que les autres revêtements.
  • Le polyester, un matériau composite qui forme une coque étanche et résistante, adaptée aux piscines de formes complexes.

3. La finition et l'entretien de la piscine

Une fois le revêtement posé, il est important de réaliser les finitions pour améliorer l'esthétique et le confort de la piscine. Cela peut inclure la pose d'un escalier ou d'une échelle pour faciliter l'accès, l'installation d'un système de filtration pour purifier l'eau et la mise en place d'un dispositif de sécurité pour prévenir les accidents.

L'entretien régulier de la piscine est essentiel pour préserver la qualité de l'eau et prolonger la durée de vie de l'ouvrage. Il est recommandé de procéder à la surveillance de la qualité de l'eau, au nettoyage des filtres et à la révision du système de filtration pour assurer un fonctionnement optimal et prévenir les problèmes liés à l'usure des matériaux et aux variations climatiques.